Manque de Sommeil

Le manque de sommeil est mortel

Vous le savez, manquer de sommeil peut avoir des répercussions importantes sur la santé. C'est même plus grave que vous le pensez. Selon des chercheurs anglais, vous pouvez mourir à cause d'une dette de sommeil !

Les gens qui ne dorment pas assez ont deux fois plus de chances de succomber d'un arrêt cardiaque ! Pour en arriver à cette prédiction alarmiste, ces scientifiques ont étudié plus de 10 000 fonctionnaires sur une période de 17 ans. Et ceux qui ne dormaient qu'entre 5 et 7 heures par nuit voyaient augmenter les risque de succomber à un problème cardiovasculaires mais aussi à de nombreux autres soucis de santé. La cause serait certainement les problèmes d'hypertension consécutifs au manque de sommeil.

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.

Pour les auteurs, descendre à moins de 5 heures de sommeil par nuit est pratiquement du suicide ! Ils mettent d'ailleurs en cause les rythmes effrénés de notre société, qui ne permettent pas un repos de qualité.

Les chercheurs ont fait une autre découverte surprenante : l'excès de sommeil n'est pas bon pour la santé. Les gens qui dépassent les 9 heures de sommeil par nuit ont un taux de mortalité plus élevé ! Mais dans ce cas, il ne s'agissait pas de problèmes cardiovasculaires mais d'autres maladies comme le cancer.

Alors, pour ne pas sacrifier vos nuits, et risquer ainsi de mettre fin à vos jours, dormez au moins 7 heures par nuit !

Source : Communiqué de la British Sleep Society, septembre 2007.





















Le sommeil est une des clés essentielles du bon fonctionnement de notre organisme. Le manque de sommeil entraîne des problèmes de somnolence diurne, de fatigue, d’irritabilité et les méfaits pour la santé sont très présents. Ainsi, les troubles du sommeil et notamment l’insomnie pourrait être un facteur de risque de dépression mais aussi d'augmentation des risques cardiovasculaires et plus généralement une baisse des défenses immunitaires mais aussi d'obésité. Notons également que le manque ou la privation de sommeil accroît les accidents de voiture ou accident du travail et plus particulièrement pour les travailleurs de nuit soufrant de baisse de vigilance.

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. Manque de sommeil et diabète

Selon une étude présentée lors du congrès américain sur le diabète à Philadelphie en juin 2001, les sujets soufrant de troubles du sommeil et notamment d’insomnie ont un risque élevé de développer un diabète ou de souffrir d’obésité et de prise de poid. Le manque de sommeil aurait des répercussions sur le métabolisme des sucres et sur une éventuelle résistance de l’organisme à l’action de l’insuline. Cette étude démontre un lien direct entre le manque de sommeil et un état d’insulinodépendance, pouvant être à l’origine de diabète de type II. Le stress induit par le manque de sommeil pourrait être à l’origine de cette perturbation de l’action de l’insuline. Les chercheurs américains envisagent désormais de conduire une nouvelle étude afin de déterminer si les diabétiques de type II peuvent améliorer leur condition en améliorant leur sommeil.

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. Manque de sommeil et vieillissement prématuré

D’autres études récentes ont montré qu’une privation de sommeil prolongée (4 heures de sommeil pendant 6 nuits consécutives) chez des jeunes garçons de 20 ans, les transforme physiologiquement en individus de 60 ans ! En effet, leur stress s’élève significativement, entraînant des problèmes d’hypertension, voire des pertes de mémoire. En reliant ce stress lié au manque de sommeil et la résistance à l’insuline évoquée dans l’étude précédente, ces résultats pourraient même aller jusqu’à expliquer en partie de nombreux cas d’obésité.

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. Manque de sommeil et vigilance

Le manque de sommeil est une des premières causes des troubles de l’attention. D’après une étude récentes du sénat 1/3 des accidents de la routes seraient du à un manque de vigilance lié à un manque de sommeil ou à une prise de médicament. Cette même étude constate qu’un francilien sur trois souffriraient de troubles du sommeil et les étudiants seraient les plus exposés au manque de sommeil.

Les troubles du sommeil ne son pas une fatalité, retrouvez nos conseils pour bien dormir.

.
.
conversationpapillon_480.jpg
Conférence et Formation en ligne sur le développement Personnel et Professionnel avec Conversation Papillon Inscription GRATUITE
.


Créer vos Pages Web en 5 minutes
Web page generator créer des pages web en 5 minutes.
Vous pouvez même vendre ce nouveau programme et
gardez 100% des bénéfices !

voir ici...

.
reussir.savie