Conférences - Compte-rendu

...

Compte-rendu conférence

Mercredi 23 Juillet 2008 : Lifewave,

David Schmidt et Dr Haltiwanger.

Traducteur : Patrice, réseau Lifewave, France.


...

Les conférenciers remercient l’auditoire pour sa présence, puis évoquent le voyage qu’ils viennent d’effectuer en Asie (Taiwan et Philippines). Au cours de ce périple, ils ont rencontré 300 distributeurs, ils ont eu des contacts avec des médecins et des soignants, ils ont lancé un nouveau programme contre la douleur. Lifewave a fait une donation de cent mille dollars en patches, tout ceci permets de faire connaître la société, la presse en a parlé, un programme promotionnel a été lancé.

Lifewave va faire de même dans de nombreux pays dont la France.

Lifewave a aussi fait des donations à de grands sportifs de niveau olympique, ce qui permettra une large diffusion qui profitera à tous. 300 athlètes des JO vont utiliser les patchs LF !

Une promotion a été offerte en Juin : 100 dollars ont été attribués aux nouveaux distributeurs qui ont parrainé ainsi qu’aux filleuls.

Un nouveau programme promotionnel se prépare pour Août. ( plus dynamisant encore que celle du mois de Juin )

Le site français est terminé ; bientôt, le back office sera aussi disponible en Français. David explique qu’il a engagé plusieurs employés parlant Français.

Un responsable Europe a été nommée, il s’agit de Chris…

Lifewave est à notre écoute et fait son maximum pour régler tous les problèmes techniques (nouvelle traduction en cours pour le backoffice en français

Il y a un coordinateur (Patrice entre tous les distributeurs et D. Schmidt, LF) pour régler tous les petits problèmes et être à l’écoute de nos besoins.

Un site de formation a été ouvert : lifewavetraining.com qui est en Anglais mais sera bientôt en français.

Ils font actuellement toutes les démarches administratives pour s’installer en Europe et font le maximum pour s’installer en France avant la fin de l’année

Première convention en France avec David aux alentours de mi-octobre !!..... Ce sera le véritable lancement de LIFEWAVE ! Un événement à ne pas manquer….

Questions spécifiques aux produits anti-âge :

Le glutathion est la molécule de pouvoir du corps ; le patch glutathion accroît le taux de glutathion qu’on a dans le corps ; il stimule, il accroît. Il permet au corps de se débarrasser des métaux lourds, des médicaments, en particulier du paracétamol.

La Carnosine répare les tissus ; cela a été constaté, notamment sur les animaux. Il régénère, il semble diminuer l’âge ; on observe aussi une régénération de la peau, par exemple : rougeurs, taches de vieillesse ; la peau est plus lisse et rajeunie.

Question : Pourquoi mettre anti-âge avant SP6 ?

Réponse : En fait, on se rend compte qu’au centre du cerveau, le SP6 permets de diminuer l’appétit ; en préparant le terrain pendant un mois, cela permets un nettoyage des toxines et SP6 fonctionne beaucoup mieux.

Question : si le corps est très intoxiqué, Carnosine produit-il un effet ?

Réponse : ceci est délicat à affirmer, car le corps ne fonctionne pas s’il est chargé de toxines.

Question : Peut-on déplacer glutathion et Carnosine ? (cette question fait référence aux points d’acupuncture proposés dans le protocole).

Réponse : Carnosine peut être mis sur les points du glutathion et vice-versa.

Question : Y a-t-il un risque de trop plein du glutathion ?

Réponse : non, car il y a autorégulation.

Question : Peut-on utiliser les patches pendant une chimiothérapie ?

Réponse : il est préférable d’utiliser le glutathion quelques heures après la chimiothérapie, et non pendant la chimio ou avant ; il régénère.

Question : Peut-on mettre le patch avant une exposition solaire ?

Réponse : oui, on peut ; il donne l’exemple des sportifs qui l’utilisent en plein effort et en plein soleil.

Question : Peut-on se baigner avec les patches ?

Réponse : oui, sans aucun problème.

Des tests ont été effectués avec des personnes connectées avec un appareillage électronique pour tester les patches au niveau des méridiens d’acupuncture ; on s’aperçoit que Carnosine est un sédatif ; la Carnosine est à utiliser une à deux fois par semaine ;la Carnosine permets de régénérer les tissus, même processus que pendant le sommeil. Au niveau, certains le stockent pendant plusieurs jours ; si on en a trop, on peut se sentir fatigué.

Comment savoir à quelle fréquence l’employer ?

Il faut essayer un ou deux patches par semaine, puis augmenter ; observer ce qui se passe en soi. Tous les cas de figures peuvent se présenter en ce qui concerne la fréquence d’utilisation du glutathion et de la Carnosine.

Conseil est donné de faire un test de résistance musculaire (kinésiologie).

Ceci est à faire avant l’utilisation de chacun des patches ; puis, il faut vérifier si la résistance s’accroit ou non. C’est le meilleur test.

On peut faire cela avec tous les patches ; il faut tenir compte des points d’acupuncture préconisés (protocoles).

De nouvelles brochures arrivent, disponibles lors des prochains envois.

Des tests ont aussi été effectués avec un appareillage électronique par Lifewave.

Question : Pour les drogués, peut-il y avoir réparation des neurones ?

Réponse : il y a là un problème de nourriture dont les neurones ont besoin et qui n’est pas fournie au corps ; la Carnosine ne remplace tout d’un coup.

Au préalable, il faut se rééquilibrer au niveau de la nourriture ; manger du poisson, des omégas 3, réparer le foie. Le glutathion et la Carnosine vont ensuite détoxiquer.

Dans le dernier livret SP6, il y a six points indiqués au lieu de cinq ; que faire ?

Les brochures montrent les points essentiels suggérés ; il faut expérimenter.

Si SP6 intervient sur l’humeur, peut-on l’utiliser pour lutter contre le tabac ?

Les tests n’ont pas été faits ; il faut d’abord utilisé anti-âge puis SP6.

Si après un mois d’utilisation de SP6 sans perte de poids, en faisant attention à la nourriture, que faire ?

Problème avec SP6 ; il faut savoir que le glutamate de sodium (exhausteur de goût) crée un effet inhibant du SP6 ; il en est de même avec tous les faux sucres (édulcorants, quelque soit leur nom) ; à vérifier, et changer éventuellement le lieu de pose des patches.

David va donner des indications à propos des programmes de perte de poids. Il donne son exemple personnel (même gabarit et taille de vêtements à 45 ans qu’à 25 ans, même forme ; il fait de l’exercice, modérément, il mange ce qu’il veut, mais a compris comment ne pas prendre de poids.

Il faut boire une eau de qualité, en bonne quantité, répartie sur la journée ;il existe des produits pour ajouter de l’oxygène à l’eau ; ça marche. Faire environ 30 minutes de marche par jour, manger des protéines de bonne qualité, éviter les hydrates de carbone, c’est-à-dire les aliments à index glycémique élevés ; il dit :

Secret pour perdre du poids en deux semaines et perdre entre 5 et 8 cm de tour de taille :

Supprimer totalement le maïs, le blé et tous ses dérivés, ne pas manger d’aliments contenant des OGM ; c’est efficace. Remplacer par des protéines.

A propos des OGM : le corps n’est pas fait pour assimiler les produits dénaturés comme les OGM ; cela peut provoquer des réactions allergiques qui favorisent le gonflement de l’estomac. Cela entraîne un stockage des toxines dans les graisses du corps.

Il est utile de mettre les patches anti-âge qui détoxinent ; il faut aussi savoir que le mercure s’accumule dans le corps, spécialement au niveau de la thyroïde entraînant un gain de poids.

Deux patches ont prouvé leur efficacité pour traiter ce problème :

Le patch se mets à la base du cou, dans la dépression qui se trouve sous la pomme d’Adam ; le patch énergie se mets au-dessus du pied, au niveau « foie 3 » ; il détoxifie le corps.

Synthèse : exercice modéré mais régulier, manger sain, équilibré, sans OGM, sans produits artificiels, mettre les patches dont le SP6.

David a fait connaissance aux Philippines d’un journaliste français qui voyage entre Paris, New-York et les Philippines ; à Paris, au mois d’Octobre, ce journaliste pourra favoriser l’introduction de Lifewave auprès des médias.

Le patch anti douleurs a été essayé avec succès par un sénateur du gouvernement philippin ; cela a facilité la promotion du produit.

Les patches peuvent-il aider les enfants autistes et hyperactifs ?

Le sujet est trop vaste ; il faut des questions plus précises et plus ciblées.

On peut utiliser en même temps les patches énergie et anti-âge :

Glutathion deux à trois fois par semaine, et Carnosine une seule fois par semaine, au niveau …

(5 ou 6 cm de la colonne vertébrale, côté droit du corps ;

… à 5 ou 6 cm de la colonne vertébrale, au-dessous de la dernière côte (au regard de la vessie).

Glutathion et Carnosine aux endroits recommandés dans le protocole ; énergie au niveau de « rein1 » ou « foie3 ».

En cas de fatigue chronique, essayer « rate 6 », ou « estomac 36 », ou « foie 3 », « rein1 », « rein 3 » ; à mettre au-dessous du pied, sous les chaussettes pour les enfants).

Pourquoi tant de réactions avec le patch anti-âge ? Acné, problèmes de peau divers.

Ce sont des réactions de détoxination.

Où mettre le patch Carnosine pour les femmes à forte poitrine ?

Il peut être mis à l’endroit proposé pour le glutathion ou à tout autre endroit.

Les conférenciers remercient l’auditoire.

La parole est ensuite prise par Patrice.

S’il y a des questions relatives aux patches anti-âges et SP6, il faut les faire remonter aux parrains qui transmettront aux leaders.

Aspect juridique, à partir d’une question posée par Philippe :

Il n’est pas autorisé ni soutenu par Lifewave de faire des ventes sans licence. Il faut proposer des produits à quelqu’un à l’essai ; si la personne est satisfaite, elle fait elle-même la démarche d’aller sur le site acheter ses produits. Si le distributeur vend, c’est à ses risques et périls.

De même, Lifewave ne soutient pas les distributeurs qui utilisent un langage médical ou une argumentation de spécialistes. Nous sommes et restons dans le bien-être et l’aspect fonctionnel.

Patrice mets en garde sur l’utilisation de termes qu’on ne maîtrise pas ; par exemple : la spécificité de l’acupuncture, la terminologie « médecine quantique », les notions de « programmation », de « nanotechnologie ».

L’utilisation de patches non transdermiques reste valable.

Le centre antidopage américain a validé les patches car ne contenant pas de substances interdites et recherchées. Ils sont donc permis dans la compétition sportive y compris olympique.

Une précision supplémentaire : parfois, l’être humain a une polarité inversée, ce qui signifie que ce qui est supposé fonctionner à droite fonctionne à gauche et vice-versa. S’aider du test kinési logique pour affiner.


...
.
.
conversationpapillon_480.jpg
Conférence et Formation en ligne sur le développement Personnel et Professionnel avec Conversation Papillon Inscription GRATUITE
.


Créer vos Pages Web en 5 minutes
Web page generator créer des pages web en 5 minutes.
Vous pouvez même vendre ce nouveau programme et
gardez 100% des bénéfices !

voir ici...

.
reussir.savie